VOUS ÊTES ICI > Lettre d'information EXCEPTIONNELLE 2

Lettre d'information EXCEPTIONNELLE 2

    Lettre exceptionnelle du Conseil d’Administration de la SFA à ses membres

 

Chers collègues, chers amis,

 

Depuis la fin de l’été, le projet d’un DES qui pourrait faire de l’allergologie une spécialité à part entière a été battu en brèche par différents lobbys, et après la publication de la liste officielle des DES, l’espoir est maigre de voir nos efforts récompensés cette fois-ci encore.

 

 

Les négociations au plus près des ministres et de leurs conseillers ont été menées par la Fédération Française d’Allergologie (FFAL) dont la SFA est membre avec le SYFAL, l’ANAFORCAL, l’association Asthme & Allergies et le collège des enseignants d’allergologie. Cette fédération a été créée sagement pour cela, et pour que la spécialité soit rendue visible avec un seul interlocuteur, mandaté par les différentes organisations.

 

 

Dans ce débat, la SFA a tenu son rôle de société savante, gardien de la doctrine, de la science, et de l’état de l’art. C’est au travers de ces missions qu’elle a soutenu le DES, sans jamais faillir. Son conseil d’administration, lui-même constitué de toutes les composantes de l’allergologie, a été présent chaque fois qu’il a été sollicité et a été force de proposition.

 

 

Récemment pourtant, le Président (A Magnan) et le vice-Président (A Didier) pressenti pour devenir le nouveau Président après le CFA 2016 ont été remis en cause dans leur action dans le soutien du DES par suffisamment de collègues via un courrier du Syfal, pour qu’Alain Didier, ne se sente pas légitime pour prendre la présidence de la SFA.

 

Jocelyne Just a accepté de reprendre le flambeau et de se porter candidate au poste de présidente de la SFA. Nous l’en remercions chaleureusement, et nous souhaitons que la SFA puisse sereinement poursuivre ses travaux.

 

 

Le CFA 2016 porté par la SFA et l’ANAFORCAL mais par tous les allergologues sera l’occasion de montrer que la diversité de ses membres n’empêche pas l’unité de notre discipline.

 

 

Le combat pour le DES continue, toutes les composantes de l’allergologie y sont investies, ensemble, jusqu’à la reconnaissance pleine et entière de notre discipline.

  

http://sfa.lesallergies.fr/sites/default/files/lettre_aux_membres_de_la_sfa_2016.pdf

 

Bien amicalement,

Pour le Conseil d’administration de la SFA


 

Antoine Magnan

Président de la SFA