Accueil Actualités-SFA Message de l’ANSM accordant aux allergologues le droit à la prescription de certaines biothérapies aux mêmes conditions que les autres spécialités concernées.

Message de l’ANSM accordant aux allergologues le droit à la prescription de certaines biothérapies aux mêmes conditions que les autres spécialités concernées.

Par secretaire.sfa@yahoo.com

Nous vous prions de trouver ci-joint le message de l’ANSM  accordant aux allergologues le droit à la prescription de certaines biothérapies aux mêmes conditions que les autres spécialités concernées.

La SFA tient à remercier le CNP d’allergologie pour leur action ayant permis d’aboutir à ce résultat qui est une avancée très positive pour l’exercice de cette nouvelle spécialité qu’est l’allergologie.

« Dans le cadre de la reconnaissance de la spécialité médicale d’allergologie, nous avons rencontré les représentants du CNP d’allergologie et avons procédé à la révision des conditions de prescription de certains nouveaux médicaments (« biothérapies ») à ce jour réservés à d’autres spécialistes et indiqués notamment dans l’asthme allergique et la dermatite atopique.

Après évaluation, nous avons considéré que la prescription de ces médicaments par les spécialistes en allergologie* était justifiée et mesurée, et nous avons modifié en ce sens les conditions de prescription des spécialités suivantes :

– Dupilumab (Dupixent)

– Omalizumab (Xolair)

– Benralizumab (Fasenra)

– Mepolizumab (Nucala)

– Reslizumab (Cinqaero)

– Upadacitinib (Rinvoq).

Cette mesure permettra aux spécialistes en allergologie hospitaliers d’initier ces traitements et de les réévaluer annuellement ; entre les deux rendez-vous hospitaliers, le renouvellement par les spécialistes en allergologie de ville sera possible, dans la limite d’un an.

Les documents associés à ces médicaments, de même que les mentions d’étiquetage des boîtes, seront mis à jour progressivement pour intégrer cette évolution. »

Bien cordialement

ANSM

Saint Denis

*cette mention s’appuie sur le code de la santé publique article R5121-90 et R5121-91 (conditions de prescription et de délivrance des médicaments) qui renvoie au décret n° 2004-252 du 19 mars 2004 lui-même définissant les médecins spécialistes comme ceux ayant la qualification du CNOM 

Vous aimerez aussi