Accueil Actualités-SFA PLAN QUINQUENNAL

PLAN QUINQUENNAL

Par secretaire.sfa@yahoo.com

Communiqué de presse
Paris, le 24 février 2022

« Les allergies sont une épidémie silencieuse » : un collectif d’associations*
présente un plan quinquennal pour lutter contre la montée des allergies
en France
Face à l’augmentation préoccupante de la prévalence des allergies, qui touchent aujourd’hui
un Français sur trois, le collectif appelle à améliorer la coordination des professionnels de
santé et l’organisation des soins pour assurer aux patients une prise en charge plus rapide
et lutter contre les inégalités d’accès aux soins sur le territoire.

Les patients allergiques attendent en moyenne 7 ans pour consulter un allergologue, un délai
révélateur du manque de formation des professionnels de santé de première ligne au repérage des
signes évocateurs des allergies, et des difficultés d’accès aux spécialistes, avec pour conséquence une
dégradation de la prise en charge.
Avec un praticien pour 66 000 habitants, la démographie médicale des allergologues n’est plus en
adéquation avec les besoins croissants de la population. Alors qu’un tiers des allergologues part
prochainement à la retraite, la question du devenir de l’exercice de l’allergologie est clairement posée.
Répondre efficacement aux besoins des patients impose de réorganiser le système de soins en
s’appuyant sur les spécialités connexes à l’allergologie, et d’augmenter parallèlement le nombre d’internes formés à l’allergologie.

Un impact socio-économique sous-estimé
« Le manque de connaissance du grand public mais aussi des professionnels de santé face à cette
urgence de santé publique est alarmant », déplore Pascale Couratier, Directrice de l’Association
française pour la prévention des allergies (AFPRAL). Dans un contexte de crise environnementale et de
déficit croissant d’allergologues, il est urgent que les pouvoirs publics se saisissent de cette question car
les coûts sanitaires et financiers ne feront que progresser en l’absence de réponse adaptée. Les allergies
respiratoires sont la première cause de baisse de productivité dans le monde, devant les maladies
cardiovasculaires. Les allergies alimentaires explosent. Entre les consultations, les hospitalisations, les
médicaments et les arrêts de travail, les contraintes qui pèsentsur la qualité de vie du patient allergique
sont nombreuses et le coût pour la collectivité important, mais ces sujets sont rarement pris au
sérieux ».


5 ans pour enrayer le développement des allergies et adopter une approche préventive
« Prévention et transversalité sont les mots d’ordre de ce plan quinquennal », résume Christine Rolland,
Directrice de l’Association Asthme & Allergies. « Nos propositions visent à renforcer la coordination des
soins à travers tout le pays, particulièrement grâce à la consolidation du maillage territorial et à une
meilleure utilisation des outils numériques. Il nous semble également essentiel de renforcer
l’information du grand public, notamment en milieu scolaire et professionnel, car l’allergie reste une
pathologie mal connue et banalisée.

Contact presse
Victor Thomas – 06 14 83 49 82 – victor.thomas@nextep-health.com

L’accès des patients aux traitements adaptés doit également être amélioré, notamment pour les
allergiques les plus sévères. « L’immunothérapie allergénique (ITA) est aujourd’hui le seul traitement
qui soigne véritablement la cause de l’allergie, et non les symptômes », souligne le Professeur Frédéric
de Blay, Président de la Fédération française d’allergologie. C’est un outil essentiel de l’arsenal
diagnostique et thérapeutique des allergologues, reconnu par les standards internationaux de prise en
charge et qui reste malheureusement trop peu valorisé en France ».
Le collectif plaide aussi pour un changement de paradigme dans la définition de nos politiques
publiques de santé, appelant à accorder une place plus importante à la prévention et à privilégier une
approche décloisonnée, permettant d’appréhender toutes les dimensions de la santé
environnementale. L’allergie est en effet la maladie environnementale par excellence. La création
d’une délégation interministérielle à la santé environnementale, qui serait chargée de coordonner des
plans d’action nationaux en concertation avec les ministères concernés, est l’une des pistes avancées.


Un Observatoire de la lutte contre les allergies en France
Afin d’assurer une mobilisation collective pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de ce plan
quinquennal, le collectif propose la mise en place d’un Observatoire public copiloté par des
représentants des ministères concernés par la prise en charge des allergies – Santé, Transition
écologique, Education nationale, (…) – et par un conseil scientifique composé des représentants des
sociétés savantes, syndicats et associations de patients référents en allergologie.

Les objectifs à 5 ans proposés par le Plan quinquennal de lutte contre les allergies
• Réduction du délai moyen de prise en charge des patients allergiques à moins de 6 mois
• Augmentation du nombre d’internes formés à l’allergologie pour atteindre 50 internes/an en 2027
• Mobilisation des professionnels de santé exerçant dans des spécialités connexes à l’allergologie
(pneumologie, ORL, dermatologie, pédiatrie…) pour assurer des consultations « de premier
recours »
• Maintien de l’accès au remboursement pour l’ensemble des médicaments d’immunothérapie
allergénique
• Développement du recueil et du partage de données d’efficacité, de qualité de vie et de sécurité
des traitements de l’allergie
• Développement de l’immunothérapie pour les allergies alimentaires
• Elargissement du recours à la téléconsultation en allergologie
• Développement des outils numériques en appui à la téléconsultation
• Harmonisation des logiciels métiers pour les allergologues
• Mise en œuvre des recommandations de l’ANSES sur la prévention des allergies alimentaires
• Harmonisation des projets d’accueil individualisés (PAI) mis en place par les établissements
scolaires pour l’accueil des élèves allergiques
• Soutien à la recherche dans le domaine des allergies alimentaires
• Accès à une information centralisée sur l’allergie grâce à un portail de référence à destination du
grand public
• Désignation d’une personne ressource formée aux risques allergiques dans les entreprises de plus
de 250 employés
• Equipement de tous les établissements scolaires en stylos auto-injecteurs d’adrénaline et
formation des personnels encadrants à leur utilisation
• Mise en place d’un pilotage politique coordonné sur le sujet de la santé environnementale
• Association systématématique des allergologues aux décisions d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

*A propos des associations et fédérations membres du collectif

Association française pour la prévention des allergies – AFPRAL. L’AFPRAL a été fondée en 1991 par des familles
de patients, dans le but de rassembler différents acteurs autour de l’allergie : patients allergiques, familles ou
proches d’allergiques, corps médical, etc. L’AFPRAL est membre de la Fédération française d’allergologie, de l’EFA
(European Federation of Airways Diseases Patients’ Associations) et de l’Alliance Internationale de l’Allergie
Alimentaire (the Food Allergy & Anaphylaxis Alliance).

Pour en savoir plus : https://allergies.afpral.fr/


Association des jeunes allergologues de France – AJAF. L’association des jeunes allergologues de France a été
fondée en 2016 à la suite des discussions portant sur la création de la spécialité d’allergologie et en l’absence
d’association représentant les internes et jeunes allergologues auprès des différentes institutions et de
l’InterSyndicat des Internes (ISNI). La formation d’allergologie étant région-dépendante, l’AJAF a notamment pour
mission de favoriser la communication et les échanges inter-régionaux entre jeunes allergologues.

Pour en savoir
plus : https://asso-ajaf.org/

Association nationale de formation continue en allergologie – ANAFORCAL. Créée en 1982, l’association
nationale de formation continue en allergologie est une association loi 1901 qui fédère des associations de
formation médicale continue en allergologie. Elle regroupe aujourd’hui 31 associations régionales
métropolitaines dont 3 associations des DOM-TOM, et près de 700 praticiens.

Pour en savoir plus :
https://anaforcal.lesallergies.fr/


Asthme & Allergies. L’association Asthme & Allergies, créée en 1991, est une association à but non lucratif régie
par la loi 1901, dont les principaux objectifs sont d’informer et soutenir les personnes asthmatiques ou allergiques,
les parents, ainsi que les médecins et les professionnels de santé. L’association Asthme & Allergies est membre
de l’EFA (European Federation of Airways Diseases Patients’ Associations), membre fondateur de la Fédération
Française d’Allergologie et membre de la Fédération Française de Pneumologie.

Pour en savoir plus : asthmeallergies.org


Conseil national professionnel d’allergologie – CNPA. Le Conseil national professionnel d’allergologie permet
aux allergologues de réunir leurs compétences pour la promotion de la qualité de l’exercice médical. Constitué de
quatre organisations, l’ANAFORCAL, le SYFAL, le Collège des Enseignants d’Allergologie (CEA) et la SFA, le CNPA
permet aux professionnels de s’organiser et de réfléchir à leur profession et pratiques.

En savoir plus :
http://www.specialitesmedicales.org/666_p_34169/cnp-d-allergologie.html


Fédération française d’allergologie – FFAL. La Fédération française d’allergologie regroupe la SFA, le SYFAL,
l’ANAFORCAL, le Collège des enseignants d’allergologie (CEA) et l’association de patients Asthme & Allergies. Elle
a pour objectif d’organiser la spécialité mais aussi de sensibiliser la société au défi posé par les allergies.

En savoir
plus : https://sfa.lesallergies.fr/ffal/

Société française d’allergologie – SFA. La Société française d’allergologie est la société savante des spécialistes
de l’allergie en France, réunissant la pneumologie, la dermatologie, l’immunologie, l’ORL, l’ophtalmologie, la
gastro-entérologie, la médecine interne, la pédiatrie, la pathologie professionnelle la médecine générale et
l’allergologie proprement dite.

En savoir plus : https://sfa.lesallergies.fr/


Syndicat français des allergologues – SYFAL. Le Syndicat français des allergologues représente les médecins qui
exercent l’allergologie en France. Il a un rôle de promotion de la profession, d’information envers ses membres et
de représentation de leurs intérêts auprès des organisations publiques ou privées.

En savoir plus :
https://syfal.net/

Contact presse
Victor Thomas – 06 14 83 49 82 – victor.thomas@nextep-health.com

https://nextep-health.com/wp-content/uploads/2022/02/Plan-Quinquennal-de-Lutte-Contre-les-Allergies-VF.pdf

Vous aimerez aussi