Accueil Actualités Le Congrès Mondial de l’Allergie cette année à Lyon

Le Congrès Mondial de l’Allergie cette année à Lyon

Par Fred Pixlab
WAC 2019

« Update your knowledge! »

Il s’agit du fil rouge choisi cette année par la World Allergy Organization (WAO) et la Société française d’allergie (SFA) pour le déroulé et le programme de cet événement international qui se tiendra du 12 au 14 Décembre à Lyon.

La World Allergy Organization (WAO) est une organisation internationale regroupant 97 sociétés régionales et nationales d’allergologie et d’immunologie clinique du monde entier. En collaborant avec les sociétés membres, WAO offre aux membres de près de 100 pays du monde entier des programmes de formation, des colloques et des conférences.

Cette année au programme de ces journées : allergies alimentaires, allergies médicamenteuses, anaphylaxie ; asthme, dermatite atopique… les dernières avancées sur la compréhension des mécanismes, les actualités et les perspectives de la prise en charge sont autant de thématiques qui seront abordées à Lyon pendant ces trois jours. https://www.wac2019-allergy.com/program

Pour cette édition, le comité d’organisation a souhaité que les communications scientifiques soient construites de façon très didactique : « ce que l’on sait », « ce qui reste controversé », « ce que nous avons appris récemment », « comment remplir nos lacunes », « ce que nous devons faire ou dire ».  Ceci devrait permettre aux participant.es de mettre à jour leurs connaissances avec des messages clés.

Ces laits hypoallergéniques sont recommandés pour les nourrissons considérés comme à risque de développer des allergies et qui ne sont pas exclusivement allaités au sein. Leur supposé effet protecteur est censé venir du fait qu’ils contiennent des protéines de lait fragmentées en petits morceaux. 

Toutefois, leur efficacité est controversée: “Certaines sociétés de pédiatrie comme la société américaine de pédiatrie et la société suisse de pédiatrie ont récemment retiré leur recommandation vis-à-vis de ces préparations infantiles“, souligne l’Inserm dans un communiqué.  

Des effets opposés

Publiée il y a quelques semaines dans la revue Pediatric Allergy and Immunology, l’étude des chercheurs français confirme ce manque d’efficacité : “Les scientifiques n’ont observé aucun effet protecteur de ces produits contre d’éventuelles manifestations allergiques” tels que l’eczéma, les sifflements respiratoires, l’asthme ou les allergies alimentaires par rapport aux préparations infantiles classiques. 

Vous aimerez aussi